Rechercher

Les serments les plus beaux (28 01 21)

Les serments les plus beaux


Le vent est dans la connivence

Avec la voile au vent.

Le bateau sort de son errance,

Et montre son museau.

Combien de longues vagues en danse,

Du levant au couchant,

Combien de jours en espérance

Pour la dame au landau.

Dans les larmes de leurs retrouvailles,

Dans l'impatience du matelot,

Saisit le beau.

Saisit le beau petit oiseau,

Saisit le beau.

A tire-d'aile petit oiseau, saisit le beau.


Tant de désirs par tous les temps

Du marin solitaire.

Le vent gravait des sentiments

A la fleur de sa peau.

Tant de reproches à l’océan

Tant de peur de la mer,

Tant de prières sur le banc

De la dame au landau.

Dans l’intime de leur lit défait,

Dans le murmure des volets clos,

Saisit le beau.

Saisit le beau petit oiseau,

Saisit le beau.

A tire-d'aile petit oiseau, saisit le beau.


Mais la mer est charmeuse et tendre

Au plus fidèle amant.

Elle se ferait corde pour pendre,

Les serments les plus beaux.

Et l’aventure est salamandre

Elle ne meurt pas longtemps

Elle sait renaître de ses cendres

A chaque appel de l’eau.

Quand l’homme est déjà en partance,

Et que la dame a le cœur gros

Saisit le beau.

Saisit le beau petit oiseau,

Saisit le beau.

Quand la dame à nouveau

Promène son landau,

Saisit le beau.


Bernard Matharan 28 01 21

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'essentiel (13 03 21)

L’essentiel Et si nous revenions enfin à l’essentiel, au vert du pré, au bleu du ciel. Si comme le cancre de Prévert, dans la vraie vie, en présentiel, nous disions oui avec le cœur. Et si nous déclar

L'Amour quotidien (14 02 21)

Dans le chaud du matin levant, Enlacé au douillet du nid, Tous les matins, entre elle et lui, L’Amour s’éveille en s’étirant. Dans les caresses des amants Le bonheur est en harmonie. Dans la magie d’a

Plein le dos, plein l'anus (31 01 21)

Ras-le-bol du Coronaminus. Petit instant de blues mais ça va me passer ! Allez, faut vacciner les gens maintenant ! Ensemble, tous ensemble eh ! Plein le dos, plein l’anus ! Depuis bientôt un an, tous